HomeTravail du boisTravail Du Bois Avec Noyer

Travail Du Bois Avec Noyer

Les menuisiers ont tendance à préférer travailler avec des bois durs spécifiques, tout comme les mécaniciens automobiles ont tendance à préférer travailler sur des marques ou des modèles de voitures spécifiques. C’est souvent une question de familiarité et de confort, car le menuisier a obtenu de bons résultats avec un bois spécifique, il peut donc être enclin à éviter d’essayer différentes essences de bois dur.
Chaque bois dur a ses tendances ou, peut-être plus approprié pour l’artisan, des techniques pour travailler avec ce bois dur particulier. Cela peut être particulièrement vrai lorsqu’il s’agit de finir la pièce. Par exemple, l’érable peut être capricieux à finir et est susceptible de rétrécir en raison de l’expansion et de la contraction dues aux fluctuations saisonnières de l’humidité.

Caractéristiques de divers feuillus

Les menuisiers choisissent un type de bois dur en fonction des caractéristiques du bois et de son adéquation avec le projet de menuiserie.

  • Le chêne peut ternir les outils rapidement et peut se fendre ou se déchirer lors du toupillage et peut brûler facilement si vous ne déplacez pas le bois au-delà de l’outil de coupe rapidement. De plus, l’apparence de la pièce de chêne finie dépend fortement de la façon dont le bois a été fraisé lorsque l’arbre a été coupé (chêne scié sur quartier par rapport au chêne scié à plat).
  • Le cerisier nécessite une touche de finesse plutôt que de force brute pour manipuler le bois dans le produit souhaité, et obtenir une couleur uniforme sur plusieurs planches différentes peut être difficile.
  • Le peuplier fonctionne très bien pour les tâches générales de menuiserie et est parfait pour les projets peints, mais ne prend pas bien les taches.
  • L’ipé, un bois dur rare, peut causer des problèmes respiratoires si la sciure est inhalée. De plus, certains considèrent qu’il s’agit d’une espèce de forêt tropicale à éviter.
Lue myös  10 petits projets de menuiserie
Lue myös  10 petits projets de menuiserie

Variétés de Noyer

Les deux principaux types de noyer disponibles pour le travail du bois sont le noyer anglais et le noyer noir. Malgré son nom, la variété anglaise est le plus souvent récoltée dans des régions de Californie. Ce type de noyer est de couleur un peu plus claire que le noyer noir, qui est extrêmement durable, ce qui le rend idéal pour une utilisation dans les meubles et autres pièces nécessitant une durabilité. Par exemple, le noyer était le bois de prédilection du fabricant d’armes Smith et Wesson pour leurs crosses de carabines, de fusils de chasse et de pistolets.

Travail Du Bois Avec Noyer

Les troncs inférieurs des noyers noirs sont souvent gros avec beaucoup de caractère, ce qui rend les coupes transversales de cette partie de l’arbre parfaites pour les ronces. Ces sections de ronce sont très recherchées par les menuisiers qui aiment fabriquer des tables, des chaises et d’autres meubles de spécialité à partir de formes organiques inhabituelles.

Malgré la nature robuste du produit fini, le noyer est quelque peu inhabituel pour un bois dur robuste en ce sens qu’il réagit bien au cintrage à la vapeur. De plus, la colle prend assez bien la colle, mais les résidus de colle doivent être nettoyés immédiatement car si la colle sèche, elle apparaîtra à travers la finition finale sous la forme d’un défaut sombre, presque de couleur café, dans la finition tachée.

Finition Noyer

Le noyer a la réputation d’être capricieux à finir, c’est-à-dire que l’obtention d’un fini durable demandera un peu plus de travail que la simple application d’une teinture et de polyuréthane. De nombreuses pièces de noix plus anciennes qui étaient à l’origine finies avec de l’huile de lin ou de l’huile de tung ont tendance à avoir une pâleur grisâtre que beaucoup de gens trouvent peu attrayante.

Lue myös  Utilisation de panneaux de particules dans les projets de menuiserie
Lue myös  Application de polyuréthane pour une finition durable et magnifique

Le noyer peut avoir des motifs de grain étonnants qui, bien qu’assez sombres, peuvent être extrêmement attrayants lorsqu’ils sont correctement finis. La première étape pour montrer ces motifs de grain consiste à poncer le bois correctement. Le ponçage à la main avec le grain est le meilleur moyen de masser ce bois dur pour faire ressortir son beau grain, en travaillant avec des grains de papier de verre de plus en plus fins au fur et à mesure. Idéalement, aspirez ou soufflez la sciure de tous les pores du bois (avec un tuyau d’air connecté à un compresseur d’air) avant de passer au prochain grain de papier plus fin. Après avoir poncé avec du papier de verre très fin (grain 320 ou supérieur) et avoir soufflé ou aspiré la sciure de bois, relevez légèrement le grain du noyer en essuyant la surface de la planche avec un chiffon humide. Laissez le bois reposer pendant quelques minutes, puis poncez légèrement la surface pour abattre le grain soulevé.

La gomme laque est une première étape courante pour la finition du noyer, car elle peut fournir une belle base à partir de laquelle appliquer des étapes ultérieures telles qu’une teinture de gel ou un glacis. La gomme laque peut également être mélangée avec des colorants pour éclaircir le noyer foncé.

Appliquez une couche uniforme de gomme laque et laissez-la sécher complètement pendant quelques heures avant de poncer légèrement à la main (toujours dans le sens du grain) à l’aide d’un papier de verre extrêmement fin pour abattre les points saillants. Aspirez ou soufflez les résidus de ponçage avant d’appliquer une autre couche ou une tache de gel.

Lue myös  Application de polyuréthane pour une finition durable et magnifique
Lue myös  Utilisation de panneaux de particules dans les projets de menuiserie

De nombreux menuisiers aiment appliquer un mastic à grain pour augmenter le grain, ce qui serait mieux fait après quelques couches de gomme laque. Après avoir essuyé l’excès de mastic ou la tache, des couches supplémentaires de gomme laque ou même d’huile minérale peuvent apporter un bel éclat à la pièce.